Ecoutez votre épuisement parental

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En partant courir ce matin, j’ai ressenti ce changement en moi. Je le ressens désormais à chaque fois que j’ai mis en place cette nouvelle routine.

Je peux trouver milles excuses/raisons à l’épuisement maternel que j’ai vécu il y a près d’un an.
J’ai beaucoup appris depuis : sur moi, sur la relation à ma famille, à mon couple. J’ai appris à prendre du recul et à prendre soin de moi.

J’ai aussi appris que l’épuisement maternel était une protection, une carapace que je m’étais faite de moi-même. Je me suis réfugiée dans l’épuisement, dans la distance avec mes enfants, dans les conflits de couple qui s’en sont suivis, pour ne pas me regarder en face, ne pas regarder mes vrais désirs.
C’était douloureux, difficile, invivable même. J’étais très heureuse d’en sortir.

Je suis encore plus heureuse aujourd’hui.

Parce que j’ai compris que l’épuisement maternel a été pour moi une révélation pour aller mieux et changer la vision de ma vie. C’est à ce moment que j’ai compris que ma vie devait changer.

Parce que j’ai décidé de me regarder en face. J’ai décidé de regarder mes vrais désirs.

Je suis plus lucide, à l’écoute de ce je ressens dans mon corps et dans ma tête.
Ça fait du bien. Et du coup ça fait du bien à ma famille.

J’ai mis du temps à comprendre tout cela. J’ai eu besoin d’aide pour aller trouver en moi ce qui m’animait réellement. Je suis accompagnée pour ne pas lâcher prise vers mon nouvel objectif de vie et ma vie de rêve.

Alors vous aussi, écoutez votre épuisement. Il vous dit quelque chose à propos de vous.

écoutez votre épuisement parental


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cathy Guillaume

Cathy est psychologue et psychothérapeute depuis plus de 10 ans et maman de 2 garçons. Elle intervient auprès de parents épuisés ou de parents qui sont déjà en burn-out parental. Elle intervient également auprès de couples en difficulté. L'arrivée de son deuxième enfant lui a fait découvrir le burn-out parental. Le burn-out maternel pour elle et le burn-out paternel pour son conjoint.

2 réflexions sur “ Ecoutez votre épuisement parental ”

  • 31 août 2019 à 4 h 28 min
    Permalink

    Merci pour cet article. Qu’est-ce que je m’y retrouve. Comme si on parlait de moi… Merci d’avoir mise les mots sur les ressentis.

    Réponse
  • 23 septembre 2019 à 18 h 02 min
    Permalink

    Salut Cathy,

    Bien d’accord avec toi sur l’importance des routines et des temps réguliers pour soi, à planifier impérativement pour ne pas se faire engloutir par la vague des “il faut” familiaux !

    C’est exactement l’idée que je défends sur mon blog Parents en Équilibre (www.parentsenequilibre.com), si tu veux y faire un tour. Ça te parlera certainement 😉

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *