Un an

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cela fait un an que mon deuxième est né.
C’était la canicule aussi.

Souvenirs

Une chaleur de dingue quand je suis sortie de la maternité. Trois jours après y être entrée. Je voulais retourner à la maison, auprès des miens, de mon conjoint, de mon fils aîné. Comme si le temps m’était compté. Je voulais profiter de chaque instant.

Je n’avais pas imaginé en sortant de la maternité à quel point les semaines, les mois qui allaient suivre, allaient se compliquer.

Mon bébé pleurait, s’est mis à vomir et vomir tous ses biberons, pleurait encore et encore et toujours.
Une sténose du pylore diagnostiquée. 5 jours d’hospitalisation pour notre petit bonhomme, on se relayait avec mon conjoint, la fatigue commençait à s’accumuler.
De retour à la maison, toujours des pleurs, encore et encore, impossible de le calmer, jours et nuits, dans les bras, dans le lit, tout le temps.
Œsophagite diagnostiquée. Nous on s’épuisait, ce n’était plus plaisant d’être avec eux.
Encore des pleurs. Pour seule réponse: « vous êtes peut-être stressée madame…». Oui j’étais stressée et j’avais l’intuition que ce n’était pas normal. Des conflits avec mon conjoint pour des petits riens. Jusqu’à imaginer que nous allions nous quitter…

Rien n’allait plus.

J’étais déprimée, me trouvais nulle comme mère.
Plusieurs semaines plus tard, ma famille me propose son aide et j’accepte que mon petit aille quelque jours chez eux. Pour souffler. Dormir. Prendre du temps pour nous trois, plus serein.
Intolérance aux protéines de lait de vache diagnostiqué.

Plusieurs mois à subir la situation.
Plusieurs mois à être totalement épuisée.
Plusieurs mois en burn-out maternel.

Un an plus tard

Tout est totalement différent!
Mon bébé marche pour la première fois aujourd’hui.
Je suis plus épanouie.
Je suis toujours et plus heureuse que jamais avec mon amoureux.
Je prends plaisir à être en famille.
Je me transforme professionnellement.

Suivez votre intuition.

Ne vous laissez pas décourager par l’extérieur.

Acceptez l’aide que l’on vous propose.

Battez-vous pour faire de votre vie une vie plus épanouie !

A très vite !

Cathy

enfant famille burn out


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cathy Guillaume

Cathy est psychologue et psychothérapeute depuis plus de 10 ans et maman de 2 garçons. Elle intervient auprès de parents épuisés ou de parents qui sont déjà en burn-out parental. Elle intervient également auprès de couples en difficulté. L'arrivée de son deuxième enfant lui a fait découvrir le burn-out parental. Le burn-out maternel pour elle et le burn-out paternel pour son conjoint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *